Esthétisme de la singularité

sexe #1

Nous sommes tous à la recherche de qui nous sommes.

Depuis la naissance l’assignation du sexe est synonyme d’assignation de genre limitée à 2 choix.

Cette classification des genres crée un vrai problème de positionnement identitaire en ignorant toutes nos particularités et notre singularité. 

A travers cette installation Solène Dumas souhaite « casser » cette binarité et montrer toute la diversité du genre.

Sa vision du genre se représente plus par un ensemble de curseurs variant entre féminin et masculin et changeant dans le temps.

L’observateur va tout de suite penser aux personnes intersexes, transgenres, transsexuelles ou non binaires.  Cette question de la binarité imposée touche tout le monde car elle oblige à choisir entre 2 genres et de correspondre à tous les stéréotypes rattachés à ce choix.

Ces sexes en porcelaine blanche sont enserrés dans un écrin de fourrure matérialisant une part animale et accompagnés d’un témoignage permettant de réaliser la singularité de chacune de ces individualités.

Ces œuvres vont permettre de montrer au public une vraie diversité anatomique, sexuelle,comportementale et sociétale.

L’observateur va voir ses repères troublés et ne plus vouloir définir le genre de la personne.

Il ne sera plus que confronté à l ‘« être ».